Retourner sur l’accueil des 75 portraits
Quelle tribu Sécu vous correspond ? Faites le test !

Ymane Alihamidi-Chanfi

Directrice - Caisse de Sécurité sociale de Mayotte

« Je suis la directrice des plans de continuité d’activité » plaisante Ymane Alihamidi-Chanfi. Il faut dire que ces dernières années, entre les mouvements sociaux sur l’ensemble du département, les séismes liés au volcan au large de l’île, et à présent la Covid-19, la vie à Mayotte n’a pas toujours été simple et le travail de la Caisse de Sécurité sociale locale non plus.

Nous avons marché dans les traces des pères fondateurs de la Sécu de 1945 en mettant en place à Mayotte l’un de ses piliers : l’Assurance maladie.

Ce qui n’empêche pas Ymane de vanter l’extraordinaire volonté qui anime ses 280 agents :

« Nous nous adaptons en permanence pour mettre en place de nouvelles réglementations, c’est un combat pour rattraper le droit du reste du territoire. » Car si la CSSM demeure une caisse « à part », son objectif est bien que la population bénéficie d’une protection sociale « à part entière ».

 

C’est d’ailleurs l’une des premières missions à laquelle elle a œuvré : la mise en place dans le département d’une nouvelle branche, en 2004. Une aventure dont elle est très fière : « Nous avons marché dans les traces des pères fondateurs de la Sécu de 1945 en mettant en place à Mayotte l’un de ses piliers : l’Assurance maladie. » se réjouit-elle. Elle souligne que la CSSM est aujourd’hui le seul organisme du Régime général qui répond au principe historique d’unité administrative de la Sécurité sociale (Famille, Assurance maladie, AT-MP, Retraite et Recouvrement).

 

L’envie d’y participer a même été suffisamment forte pour la dérouter du métier d’avocate auquel elle se destinait. Pourquoi Mayotte ? Si elle a vécu entre Strasbourg et l’Allemagne, étudié entre Paris et Poitiers, Ymane est originaire de Mayotte. « J’aurais été tout aussi enthousiaste de mener ce projet ailleurs, mais c’est là que l’opportunité s’est présentée. » sourit-elle.

 

Entre son premier poste là-bas et son arrivée à la tête de la Caisse en 2016, Ymane est aussi passée par la Caf de La Réunion et par Saint-Etienne… sur les bancs de l’EN3S, qu’elle a été la première Mahoraise à intégrer (48ème promotion).

Aujourd’hui, elle souligne l’importance pour elle d’avancer avec l’ensemble de l’équipe de direction qu’elle a constituée, et de regarder vers l’avenir, pour assurer celui d’une population dont la moitié a moins de 18 ans.

à quelle tribu sécu appartenez-vous ? Faites le test !
Son métier vous intéresse ? Rejoignez-nous
Partagez le portrait
Découvrez plus de portraits
75 portraits de sécu