Retourner sur l’accueil des 75 portraits
Quelle tribu Sécu vous correspond ? Faites le test !

Véronique Parouty

Médiateur - Caf de la Marne

Quand on gère comme les Caf une grande quantité de dossiers, il est normal qu’il y ait parfois quelques incompréhensions avec les allocataires. Et c’est là qu’entre en scène Véronique Parouty pour la Caf de la Marne : « j’interviens pour écouter, expliquer, chercher une solution, restaurer le dialogue et renouveler la confiance entre les citoyens et la Sécurité sociale » résume-t-elle.

La médiation, c’est un appel à l’aide de l’allocataire confronté à la complexité de la législation, à la difficulté de l’accès aux droits ou à la fracture numérique.

Si elle n’a pas toujours exercé à ce poste, Véronique a néanmoins une vraie vocation pour le travail aux Allocations familiales. Déjà en 1981, alors qu’elle n’est pas encore diplômée de son bac médico-social, elle y envoie une candidature. Elle y entre quelques mois plus tard, au service de l’action sociale.

 

Rattrapée en 1982 par sa caisse après avoir été embauchée comme secrétaire médicale dans un hôpital, elle réintègre le service d’action sociale, là aussi comme Secrétaire. Puis, en 1994, elle décide d’évoluer et de se former comme Technicienne, pour devenir Rédactrice juridique au service contentieux.

 

C’est en 2005 qu’elle devient Médiateur, suite à un appel à candidatures pour ce nouveau poste, dont elle va contribuer à dessiner les contours. « La médiation, c’est un appel à l’aide de l’allocataire face à la complexité de la législation, à la difficulté d’accès aux droits ou à la fracture numérique. » explique Véronique.

 

Si elle juge son métier très enrichissant, c’est aussi « une vraie charge mentale » au regard des 188 situations rencontrées l’an dernier et à l’isolement de ce poste : c’est là que le réseau national des médiateurs prend tout son sens et permet l’échange entre collègues. Véronique souligne également la confiance et l’intérêt de sa Direction sur la médiation, élément essentiel pour porter cette activité transversale dans l’organisme.

 

« C’est un métier où l’on prend le temps d’expliquer aux allocataires le traitement de leurs dossiers, la législation et où l’on mène un véritable travail d’investigation avec, au-delà de la problématique posée, une étude globale de la situation et de l’ensemble des droits potentiels. » souligne Véronique. Qui, grâce à la souplesse et à la bienveillance des Allocations familiales, dit n’avoir pas eu significativement plus de saisines en médiation durant ces derniers mois, mais constate sur l’ensemble de l’année une hausse des interventions.

 

à quelle tribu sécu appartenez-vous ? Faites le test !
Son métier vous intéresse ? Rejoignez-nous
Partagez le portrait
Découvrez plus de portraits
75 portraits de sécu