Retourner sur l’accueil des 75 portraits
Quelle tribu Sécu vous correspond ? Faites le test !

Marion Delaperche

Chief happiness officer - Caf de Haute-Garonne

S’il est un métier qui évoque l’univers start-up, c’est bien celui de Marion Delaperche ! Pourtant, après un double diplôme en marketing & innovation, c’est l’envie de contribuer au service public qui l’a emporté chez la Toulousaine. « Je me suis dit que, si la Sécurité sociale était suffisamment ouverte pour proposer ce type de poste, ça ne pouvait que fonctionner » avance-t-elle.

Aujourd’hui nous avons des séances de yoga, une chorale tous les lundis, et même des activités animées par les agents eux-mêmes, comme de la sophrologie.

Mais concrètement, qu’est-ce qu’une « Chief happiness officer » ? La traduction opérée par la Caf nous met sur la voie : « Animatrice de vie au travail ». Il s’agit, en effet, d’être à l’écoute des agents pour améliorer leur quotidien, favoriser les bonnes relations entre eux, accompagner les changements. Bref, mettre de l’huile dans les rouages en agissant sur les « irritants » de chacun.

 

Depuis son arrivée en 2017, Marion a déjà contribué à un certain nombre de beaux projets en la matière. Notons, par exemple, une campagne d’information relative au droit à la déconnexion, l’accompagnement à la transformation numérique, une charte du bien-vivre ensemble ou encore un baromètre social interne.

 

Sa première mission a été de penser l’animation du nouvel espace de pause, pour y mettre en place des activités. « Aujourd’hui nous avons des séances de yoga, une chorale tous les lundis, et même des activités animées par les agents eux-mêmes comme de la sophrologie. » nous dit-elle. C’est précisément ce type d’échanges informels, entre collègues de toutes directions et niveaux hiérarchiques, qui permettent, d’après Marion, de décloisonner le fonctionnement de la Sécu.

 

Attachée à maintenir un lien avec le terrain, Marion a notamment accompagné le Directeur à la rencontre de tous les services de la Caf. Forte des retours des agents, elle met aujourd’hui en œuvre un projet de cellule expérimentale, en lien étroit avec le Lab’RH. Il s’agira d’une équipe de volontaires qui travaillera pendant six mois dans un climat de confiance, d’autonomie et de droit à l’erreur. Les règles du jeu seront ainsi bousculées et les rôles de chacun remodelés. « Un cocktail explosif pour repenser l’organisation du travail et renforcer l’engagement de chacun ! » s’enthousiasme-t-elle.

 

La Sécu selon Marion ? Avant tout une « belle aventure humaine ». Qui ne s’est pas démentie malgré la distance imposée ces derniers mois aux agents, puisqu’elle les a, paradoxalement, rapprochés : « On n’a jamais été aussi contents de se retrouver » conclut-elle.

à quelle tribu sécu appartenez-vous ? Faites le test !
Son métier vous intéresse ? Rejoignez-nous
Partagez le portrait
Découvrez plus de portraits
75 portraits de sécu