Retourner sur l’accueil des 75 portraits
Quelle tribu Sécu vous correspond ? Faites le test !

Isabelle Lustig

Directrice - Carsat Alsace-Moselle

En 25 ans de carrière au sein de la Sécurité sociale, Isabelle Lustig a exercé dans pas moins de 4 branches différentes (Maladie, Recouvrement et aujourd’hui Retraite et AT-MP). Surtout, elle a découvert dès son arrivée « un monde d’entrepreneuriat et d’efficacité, une entreprise comme les autres mais dont la mission constitue une chance pour tous les Français » insiste-t-elle.

Nous avons été l’une des régions les plus touchées par la Covid mais les collaborateurs ont déplacé des montagnes pour payer les salaires, les retraites et maintenir le contact.

Le parcours d’Isabelle commence en 1995 quand, après Sciences Po Strasbourg et l’EN3S, elle devient responsable d’un centre de l’Assurance maladie à 25 ans seulement. C’est sa première expérience de management de terrain, auprès d’une équipe d’une vingtaine de personnes avec laquelle elle gère notamment les débuts du déploiement de la carte Vitale sur son territoire.

 

Après un passage en tant que Responsable RH en Cpam, Isabelle rejoint l’Urssaf Picardie comme Directrice comptable et financière. Un changement de région et surtout de branche qui lui permet de découvrir l’autre côté des prestations, à savoir les cotisations. Ce qui ne change pas ? « L’attachement à la solidarité, et l’attention à la qualité de service » constate-t-elle.

 

En 2006, Isabelle rejoint sa région natale via l’Urssaf de Strasbourg dont elle prend rapidement la direction. Elle y gère notamment la fusion avec un autre organisme au moment de la régionalisation, vrai choc des cultures, puis poursuit son parcours au niveau régional.

 

Aujourd’hui Isabelle a non seulement pris la tête du régime local d’Assurance maladie d’Alsace-Moselle, mais elle dirige aussi la Carsat qui s’étend sur les 3 départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle. Elle a découvert un organisme souvent méconnu du grand public mais incontournable sur les champs de la retraite, du bien-vieillir, de la santé au travail et de l’accompagnement des assurés fragilisés par la maladie.

 

Surtout, elle se dit fière de la façon dont son organisme a tenu ces derniers mois : « Nous avons été l’une des régions les plus touchées par la Covid, mais les collaborateurs ont déplacé des montagnes pour payer les retraites, les salaires, et maintenir le contact » témoigne-t-elle. Et de conclure : « Après cette expérience, je n’ai plus peur de rien – ou presque. »

à quelle tribu sécu appartenez-vous ? Faites le test !
Son métier vous intéresse ? Rejoignez-nous
Partagez le portrait
Découvrez plus de portraits
75 portraits de sécu