Retourner sur l’accueil des 75 portraits
Quelle tribu Sécu vous correspond ? Faites le test !

Isabelle David

Traductrice allemand & russe - Cleiss

Des traducteurs à la Sécurité sociale ? Bien sûr, et le métier d’Isabelle David est même essentiel pour la protection sociale des personnes en mobilité internationale. C’est en effet le rôle de l’organisme au sein duquel elle travaille, le Centre des liaisons européennes et internationales de Sécurité sociale, que de promouvoir la continuité de ces droits et d’assurer la coordination entre la France et les autres pays.

Lorsqu’un assuré français a travaillé pendant 10 ans en Allemagne, une partie de sa retraite vient de là-bas : il est donc essentiel que les deux systèmes communiquent et se comprennent.

La mission d’Isabelle est d’abord de traduire les dossiers et les échanges entre administrations. « Par d’exemple, lorsqu’un assuré français a travaillé pendant 10 ans en Allemagne, une partie de sa retraite vient de là-bas : il est donc essentiel que les deux systèmes communiquent et se comprennent. » explique-t-elle.

 

Des rapports médicaux aux jugements de divorce, Isabelle traite des situations variées, liées à l’Allemagne comme aux pays russophones. « Je connais presque mieux la Sécu allemande que française, et je deviens incollable sur la culture des anciennes républiques soviétiques. » plaisante-t-elle.

 

Diplômée en traduction il y a 30 ans, Isabelle est tout de suite entrée à la Sécu. Elle mesure sa chance de travailler pour une institution qui lui permet de vivre sa passion pour les langues tout en continuant à se former, en lien notamment avec le ministère des Affaires étrangères ou l’Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales).

 

Si la motivation d’Isabelle est d’abord d’aider les caisses de Sécu à traiter des dossiers individuels et à ainsi rendre service aux assurés, elle travaille aussi pour les besoins des organismes eux-mêmes.

 

Le confinement ? Moins de traductions, mais une occasion pour Isabelle de se lancer dans un nouveau projet avec ses collègues : des fiches pays qui expliquent le système de l’état civil de chacun. Le but ? Aider le service de l’immatriculation à vérifier que les pièces d’état civil sont valides ou non ; information précieuse pour permettre l’ouverture des droits et pour lutter contre la fraude aux prestations sociales.

à quelle tribu sécu appartenez-vous ? Faites le test !
Son métier vous intéresse ? Rejoignez-nous
Partagez le portrait
Découvrez plus de portraits
75 portraits de sécu