Retourner sur l’accueil des 75 portraits
Quelle tribu Sécu vous correspond ? Faites le test !

Christine Gogniat

Responsable satisfaction clients & contentieux - Caisse des Français de l’étranger

« Quand j’étais plus jeune, je n’envisageais pas de travailler à la Sécu. Et finalement, j’y ai fait presque toute ma carrière. Aujourd’hui, je ne me verrais pas travailler ailleurs. » confie Christine Gogniat.

 

Après un DESS en droit, cette native de la région parisienne commence par exercer 4 ans dans une UDAF. Là-bas, elle est en charge des majeurs placés sous tutelle et curatelle. Elle décrit une expérience difficile mais formatrice.

Des assurés se sont mis à contester le principe d’une Sécu obligatoire, alors que la solidarité nationale est la condition même de son fonctionnement. On a vu avec la Covid-19, notamment, à quel point elle était indispensable.

C’est en 2008 qu’elle choisit de rejoindre la Sécu, via la CRPCEN (caisse des clercs et employés du notariat), avant d’évoluer vers le Régime général à la Cpam de Seine-et-Marne. Christine y est Rédactrice juridique et traite les recours contre tiers. Elle y suivra notamment, des affaires majeures comme les prothèses PIP ou le Mediator.

 

La suite de son parcours s’écrit au service contentieux du RSI, Sécu des indépendants, où elle devient cadre. Ce qui lui plaît là-bas ? La variété des dossiers, touchant à la fois aux cotisations, à la retraite et à la santé. Elle a vécu la suppression de ce régime avec tristesse. Elle reste également marquée par un épisode : « Des assurés se sont mis à contester le principe d’une Sécurité sociale obligatoire, alors que la solidarité nationale est la condition même de son fonctionnement. On a vu avec la Covid-19, notamment, à quel point elle était indispensable » s’émeut-elle.

 

Aujourd’hui, Christine est à la tête de deux services à la Caisse des Français de l’étranger (sécurité sociale des expatriés à adhésion volontaire). Elle supervise la gestion des réclamations adhérents côté satisfaction clients puis elle gère également le service contentieux (recouvrement des indus, recours contre tiers, recours amiables ou judiciaires).

 

Avec ce poste, elle découvre le monde de l’expatriation avec ses contraintes et la règlementation complexe des soins à l’étranger. S’occuper de français expatriés lui permet aussi de mesurer, face au montant des factures d’hospitalisation dans certains pays, à quel point notre système de santé est précieux pour garantir à tous l’accès aux soins.

 

La CFE a entamé depuis 2018 de nombreux changements tarifaires et réglementaires afin d’offrir à tous les expatriés français le même système de santé qu’en France. Christine est ravie d’assister à la mise en place de ces nouveaux projets au sein de la Caisse visant à favoriser l’accès aux soins des expatriés (tiers payant hospitalier à l’étranger, carte Vitale lors des retours en France, offre santé dédiée aux contraintes locales, etc.).

 

De son parcours professionnel, elle retient la bienveillance des collaborateurs avec lesquels elle a pu travailler, tant entre eux qu’à l’égard des assurés. Son seul souhait concernant notre système de sécurité sociale : sa pérennité pour les générations actuelles et futures !

à quelle tribu sécu appartenez-vous ? Faites le test !
Son métier vous intéresse ? Rejoignez-nous
Partagez le portrait
Découvrez plus de portraits
75 portraits de sécu