Retourner sur l’accueil des 75 portraits
Quelle tribu Sécu vous correspond ? Faites le test !

Benjamin Berton

Directeur de l'action sanitaire & sociale et de l'autonomie - Cramif

Il y a ceux qui viennent à la Sécurité sociale par des chemins de traverse, et ceux qui y semblaient prédestinés. Benjamin Berton appartient à la seconde catégorie : sensibilisé à la question sociale par ses origines ouvrières (un grand-père mineur, l’autre cheminot), et au service public par ses parents (lui instituteur, elle professeure de lettres), il se voyait difficilement faire autre chose qu’aider les plus fragiles.

Le cas classique, c’est la personne qui traverse une mauvaise passe. Elle est fragilisée dans sa recherche de reconversion parce qu’elle n’est pas en capacité de prendre en charge son parcours de soins (soins dentaires, lunettes…). L’un ne va pas sans l’autre.

Après un parcours d’excellence via Sciences Po puis l’EN3S, il rentre donc en 2000 à la Cramif. 20 ans durant, il va vivre 1 000 vies au sein de cet organisme. Des accidents du travail aux ressources humaines en passant par l’immobilier et l’informatique, il explore aussi bien les fonctions support que le cœur du métier de l’Assurance maladie.

 

C’est ce versant qui l’emporte, puisqu’il dirige à présent le pôle dédié à l’action sociale & sanitaire, ainsi qu’à l’autonomie. Le cap qu’il s’est fixé ? Favoriser la prise en charge globale des assurés et créer des ponts entre les différents aspects de leur vie. « Le cas classique, c’est la personne qui traverse une mauvaise passe. Elle est fragilisée dans sa recherche de reconversion parce qu’elle n’est pas en capacité de prendre en charge son parcours de soins (soins dentaires, lunettes…). L’un ne va pas sans l’autre. » explique-t-il.

 

La conciliation entre les différents temps et aspects de la vie est un sujet qui passionne Benjamin. Au sein de la Cramif, il a par exemple beaucoup œuvré pour la qualité de vie au travail des agents : aménagement des bureaux, installation d’une salle de sport, de ruches sur les toits, d’expositions dans le hall ouvertes aux enfants du quartier et du personnel…

 

Mais ce qui est encore plus remarquable, c’est la véritable double vie de cet hyperactif. Car, en parallèle de sa carrière à la Sécu, il est aussi écrivain ! Et a publié pas moins de 9 romans, obtenant même en 2000 le prix Goncourt du premier roman. Mais ça, c’est une autre histoire…

à quelle tribu sécu appartenez-vous ? Faites le test !
Son métier vous intéresse ? Rejoignez-nous
Partagez le portrait
Découvrez plus de portraits
75 portraits de sécu