Retourner sur l’accueil des 75 portraits
Quelle tribu Sécu vous correspond ? Faites le test !

Anne-Marie Mercier

Directrice - DRSM Auvergne-Rhône-Alpes

À 64 ans, quand Anne-Marie Mercier regarde dans le rétroviseur, elle est fière de tout ce qu’elle a contribué à faire évoluer dans le système de santé français. Cette médecin de formation plaisante même : « Une des raisons pour lesquelles j’ai rejoint l’Assurance maladie c’est que je ne voulais pas exercer seule… mais si les communautés professionnelles territoriales de santé avaient existé à cette époque, peut-être que j’en aurais créée une avec des amis ! »

On met tous les acteurs autour de la table, on regarde avec eux les données et on identifie comment fluidifier les relations entre médecine de ville et hôpital. In fine, ça bénéficie aux patients.

Anne-Marie ne regrette pourtant rien de son parcours au sein de la Sécurité sociale, dont elle vante au contraire la richesse tant au niveau des problématiques que des acteurs avec lesquels elle travaille. Cette native du Puy-en-Velay a ainsi sillonné le territoire (Bourgogne, Franche-Comté, Limousin, Normandie, Île-de-France…) et, de Médecin conseil à Médecin chef, a connu au plus près tous les métiers qu’elle encadre désormais, depuis 2018 et son retour dans sa région.

 

L’un des projets qui lui tient aujourd’hui le plus à cœur ? L’amélioration du parcours de soin des insuffisants cardiaques. « Cela fait partie d’une autre de mes missions, la gestion des risques. Concrètement, on met tous les acteurs autour de la table, on regarde avec eux les données et on identifie comment fluidifier les relations entre médecine de ville et hôpital. In fine, ça bénéficie aux patients » explique-t-elle.

 

Ces derniers mois, Anne-Marie gère aussi un autre défi : le « tracing » du Covid-19. Plus de 2 000 agents régionaux sont déjà mobilisés pour appeler les personnes positives. « Quand ils disent ne pas se souvenir de leurs contacts des 7 derniers jours, on leur demande de prendre un papier et un stylo, et de réfléchir. On les rappelle 2 heures plus tard… et parfois on a 10 contacts à appeler ! » assure-t-elle, consciente hélas que la tâche est loin d’être terminée.

à quelle tribu sécu appartenez-vous ? Faites le test !
Son métier vous intéresse ? Rejoignez-nous
Partagez le portrait
Découvrez plus de portraits
75 portraits de sécu